Dans la généalogie Tamigneaux, Breda

Le nom s’écrit aussi Pijolet, Pijoulet.

 

Signification du nom

Le Dictionnaire des noms de famille en Belgique romane, de Jules Herbillon et Jean Germain, édition du Crédit Communal, Bruxelles, 1996, renseigne : Pigeolet, surnom dérivé du wallon liégeois pidjole, jeu de barres. Le Dictionnaire liégeois de Jean Haust précise que « pidjoler », c’est faire un mouvement en zig zag, caracoler…

Jean Germain ajoute une autre hypothèse dans son Dictionnaire des noms de famille en Wallonie et à Bruxelles, paru chez Racines en 2007, p. 808 : un dérivé de pie, en ancien Français piolé, qui veut dire bariolé, bigarré, ou pigelé, jaune et brun.

 

Sources :

  • Registres paroissiaux de Tubize, Archives de l’Etat à Bruxelles.
  • Généalogie Wauthier par Robert Wautier et Ghislaine Vanderick, notamment les pages 191-192.
  • Goossens Pierre, « Premières recherches sur le patronyme Pigeolet » dans Wavriensia, 6/2014, pp. 251-264.
  • APT, Archives Paroissiales de Tubize, disponibles en copies au Musée de la Porte à Tubize, documents du frère Paul Jadin.

 

Etude de la branche de Tubize

François PIGEOLET

Il épouse à Baulers le 16 juillet 1619 (1) (témoins Jacques Parmentier et Marguerite Delviau) Marie (2) WAUTHIER ou WAUTHY, décédée avant 1639 (1), fille de François Wauthier et Barbe DUCHESNE (3). Les fiançailles ont eu lieu le 13 juin 1619 (témoins Jean Watier ( ?) et … Delmotte). François Pigeolet est témoin aux fiançailles de sa belle-sœur Isabeau Wautier le 7 avril 1619 (4). Dont, baptisés à Baulers :

  1. Josse (5), le 15 février 1620. Décédé à Baulers le 6 mars 1621
  2. Marie, le 23 décembre 1621 (6), décédée à Baulers le 6 février 1622
  3. Josse, le 17 août 1621 (?) Il est probablement notre ancêtre, qui suit en I. Goossens le nomme Jean, et donne la date de 1623, donc né après Marie (6).
  4. Charlotte, le 8 août 1627
  5. Jacques, le 10 août 1629
  6. sans doute Adrien, cité comme parrain d’Adrien, fils de Josse, à Tubize en 1667 (7)

 

Notes :

  1. Le 15 septembre 1617 selon Pierre Goossens, dans Wavriensia p. 255.
  2. Jeanne, selon Goossens, Marie selon la Généalogie Wauthier. Marie Wauthier ou Wauthy est citée avec son fils Josse en 1639 et de nouveau en 1647 mais dite décédée, et son fils Josse est dit mineur d’âge. Cf. Généalogie Wauthier p. 150.
  3. Généalogie Wauthier, p. 149 et 150
  4. Généalogie Wauthier, p. 149.
  5. Le prénom Josse est plutôt rare en Wallonie. Dans notre cas, il peut provenir de la famille de la mère, Barbe DU CHESNE ; en effet, l’exécuteur testamentaire de Barbe est Josse DU CHESNE (Généalogie Wauthier, p. 148). Barbe est citée au sujet de ce Josse du Chesne le 19 novembre 1626 (cf. Généalogie Wauthier, p. 148).
  6. 1621 ? Les dates de baptême du second Josse et de Marie sont incompatibles : deux naissances à cinq mois de distance ! Ces dates m’ont été fournies par Mr Alain Lutte dans un courrier. Pierre Goossens dans Wavriensia donne l’année 1623.
  7. Adrien Pigeolet doit être le censier de la ferme de l’hostellerie à Baulers depuis 1643 : cf. A.A.P.N. n° 2005, St Sépulchre, Musée de Nivelles, copie du bail chez Alain Lutte). C’est sans doute lui également qui est parrain d’Adrien Joseph Diesbecq, baptisé à Braine-l’Alleud le 21 mai 1704, fils de Jean Diesbecq et Anne DELCORDE (Intermédiaire n° 339, 2002, p. 116).

 

Annexes :

  • Le 25 mai 1639, Barbe Duchesne, épouse de François Wauthier (+ 1626), fait son testament. Elle nomme comme héritiers universels Martin, Isabeau, Magdeleine, Françoise Wauty et Josse Pigeolet, fils de Marie Wauthy avec les enfants d’Ernelle Wauthy, ses fils, filles, petit-fils, petites-filles et ce à l’exclusion des enfants retenus de Pierre Charlier, son premier mari. … cf. La suite dans la Généalogie Wauthier p. 148.
  • Le 25 janvier 1647, les héritiers de François Wauty et Barbe Duchesne partagent les biens de leurs parents.
  • Pierre Pigeolet, exécuteur testamentaire de Jan DELSTANCHE, époux d’Isabeau Waultier le 5 janvier 1611. Avec Franchois Wautier, frère d’Isabeau. Généalogie Wauthier p. 146
  • François PIJOULET à Maransart, cité le 11 juin 1665 à Couture-St-Germain, cf. Généalogie Wauthier, p. 43. 

I – Josse PIGEOLET

Fils de François Pigeolet et Marie Wauthier (1), baptisé à Baulers le 17 août (1621 ou plutôt 1623). Il est décédé probablement en 1698 (2). Il épouse à Tubize le 15 novembre 1661 (témoins : Jacques Housta et Michel Grasse) : Jeanne SCAILLET, fille de Josse Scaillet et de Jeanne BOSMAN, née à Tubize le 28 février 1641, y décédée le 14 avril 1677. Dont, baptisés à Tubize :

  1. Marie, le 7 septembre 1662 (ss François Marsille et Marie Scaillet).
  2. Guillaume, le 24 décembre 1663 (ss Guillaume Scaillet et Elysabeth Van der Spiegel), décédé en 1738. Il épouse à Tubize le 27 décembre 1703 Marie Anne GISGAN ou GISGAIN, décédée le 2 octobre 1719. Dont, baptisés à Tubize :

2.1. Marie Madeleine, le 12 octobre 1704

2.2. Guillaume, le 28 mars 1707

2.3. Pierre Joseph, le 23 juin 1709, décédé en 1719

2.4. Josse, le 9 janvier 1712

2.5. Jeanne Marie, le 21 octobre 1714

2.6. Dominique Joseph, le 3 juin 1717

  1. Barbe, le 21 juillet 1665 (ss Mre Jean De Scott (3) et Barbe Bosman), décédée à Tubize en 1672.
  2. Adrien, le 6 avril 1667 (ss Adrien Pijoulet et Suzanne Descotte), décédé à Tubize en 1676.
  3. Jeanne, le 27 octobre 1669 (ss Jean Scaillet et Jeanne Manne). Elle épouse en 1694 Jacques FERIER (4).
  4. Catherine, le 8 septembre 1671 (ss Pierre Scaillet et Catherine Demoulin)
  5. Josse, le 8 septembre 1673 (ss Pierre Scaillet et Catherine Demoulin), notre ancêtre, qui suit en II

 

Notes :

  1. Le 7 novembre 1639, Vincent Art ou Arte, mari de Françoise Wauthier, reçoit 100 florins de sa belle-mère Barbe Duchesne. Il devra payer une rente à son neveu Josse Pigeolet : Généalogie Wauthier p. 149.
  2. APT, Archives Paroissiales (de Ste Gertrude) de Tubize, Comptes de 1560-1745, page 6, 1698 : Item reçu des personnes qui ont fait sonner la grosse cloche, savoir pour messire Joos Pijolet … On faisait sonner la dite cloche aux enterrements.
  3. De Scott ou sans doute Descotte. Le patronyme Descotte vient deux fois dans les parrains. Or, on trouve Catherine Pigeolet qui épouse à Buzet le 6 novembre 1646 Adrien Descotte (RP de Buzet), et Gaspard Pigeolet qui épouse à Nivelles le 27 janvier 1652 Catherine Descotte. La fille de ce couple, Catherine, est baptisée à Buzet le 13 décembre 1652. Cet indice peut-il servir pour relier la branche de Tubize à celle de Baulers/Nivelles ?
  4. APT, Archives de Ste Gertrude de Tubize, Comptes 1560-1745, feuillets 275-276. Par acte du 12 octobre 1731 reposant avec les minutes et couché au registre des transports fol. 3378 et 3379 et 3380, Jenne Pÿgoulet veuve de Jacques Ferier a reçu de Sr Jean Laurent Naveau pasteur de ce lieu la somme de trois cent vingt deux florins dix patars argent de change provenant des remboursements faits par les enfants d’André Patenotre et de Marie Laurence Denis, sçavoir cent quatre vingt sept florins et dix pattars pour le capital de sept florins et dix pattars pour des messes. Item soixante florins pour le capital des trois florins de rente au denier vingt fondée par Jean le fran et marie wilputte sa femme pour chacun obits, et septante cinq florins pour une autre rente fondée par ledit andré patenôtre et la dite marie laurence Denis sa femme pour un obit avec vigilles à neuf leçons pour laquelle somme la dite Jenne pigoulet a créé premièrement une rente de huit florins huit patars et dix huit deniers à raison de quatre et demÿ pour cent pour ledit capital de cent quatre vingt sept florins et dix pattars a payer le douzième d’octobre, sçavoir au chappellain de Tubize sept florins et dix pattars pour la célébration de dix neuf messes et les dix huit pattars et dix huit deniers restants seront au profit de l’Eglise dudit Tubize, étant conditionné que paÿant précisément la dite rente trois mois après chacq échéance, on passera parmÿ paÿant seulement sept florins et dix pattars audit chappellain pour les dites messes, et en ce cas rien à la dite Eglise, et ainsi à l’advenant de quattre pour cent en lieu de quattre et 1/2. 

II – Josse PIGEOLET

Fils de Josse Pigeolet et Jeanne Scaillet, baptisé à Tubize le 8 septembre 1673. Décédé le 13 décembre 1710. Il épouse à Tubize le 23 février 1700 (1) Marie Barbe HERMAN, fille de Michel Herman et Jeanne JOCQUET, née à Tubize le 11 décembre 1679, y décédée le 10 avril 1750 (2). Dont, baptisés à Tubize :

  1. Jeanne, le 18 avril 1701 (ss Guillaume Pigeolet et Jeanne Jocquet ou Jacquet), notre ancêtre, qui suit en III
  2. Jean Baptiste, le 2 septembre 1703 (ss Jean Baptiste Hannick et Jeanne Pigeolet), décédé à Tubize en 1719.
  3. Marie Michelle, le 19 février 1706 (ss Jacques (verbeys) et Michelle Herman), épouse de Pierre HUET (3).
  4. Marie Béatrice, le 12 juin 1708 (ss Pierre Scaillet et Marie Béatrice de Hosta). (4 et 5)

 

Notes :

  1. Les noms des témoins sont illisibles.
  2. Acte de décès de Marie Barbe Herman, veuve Debrou, le 10 avril 1750. Y a-t-il eu remariage de Marie Barbe ? Probablement. On retrouve en effet ce patronyme parmi les parrains à la génération suivante : André Joseph de Brou comme parrain de Nicolas, enfant de Jeanne et Robert Verbeyst et Barbe Isabelle Debrou marraine de deux autres enfants. D’autre part, le dernier enfant cité de Josse naît en 1708. Il faudrait chercher l’acte de mariage, et les éventuels enfants issus de cette union.
  3. On retrouve Pierre Huet comme parrain de son neveu Pierre Joseph Verbeyst, fils de Robert et de Jeanne Pigeolet.
  4. Marie Béatrice de Hosta, marraine d’un des enfants, comme Jacques Housta, témoin au mariage de Jeanne. N’était-ce pas une famille importante ? Il existe en effet à Ittre une grosse ferme appelée « La Motte à Housta ».
  5. On trouve le décès d’une Marie-Béatrice Pigoulez à Braine-le-Comte le 2 février 1776.

 

Michel HERMAN

Décédé à Tubize le 2 septembre 1693. Il épouse à Tubize le 4 juin 1669 Jeanne JOCQUET, paroissienne de Bassilly, provenant de la Chapelle à Bruxelles, décédée à Tubize le 20 février 1711 (1). Dont, baptisés à Tubize :

1. Michel, le 17 mai 1670 (ss Jean Wayé et Michèle Jocquet)

2. Marie, le 25 août 1672 (ss Etienne Spinnoy et Marie Demeuldre)

3. Marie Barbe, le 11 décembre 1679 (ss Barbe Housta et Josse Landuyt), notre ancêtre, épouse de Josse PIGEOLET.

 

Note :

1. Jeanne Jocquet s’est sans doute remariée avec Jean Compas : cf. Acte de décès de Jeanne Jocquet, épouse de Jean Compas, le 20 février 1711. Il faudrait chercher l’acte de mariage et les éventuels enfants issus de cette union.

Annexes : APT, Archives Paroissiales de Tubize, Rentes en argent :

(*) Page 10, n° 51 : de Jean Baptiste Larsille, aujourd’hui Michel Herman qui fut à Marie fighé et Walrand Seul ven(ant) de jean polman deseur sa maison que fut a Étienne vanderggetten de rente qu’ils doit échéant le 1re de mars appert par les quatorze patars.

(*) Page 9, n° 49 : Des hoirs François (Tarit) auparavant Sebastien … remboursée et ce paie à présent par Albert baisipont comme (répondant) jenne Marie Herman sur sa maison et héritage à glabecq comme ce voit par contract échevinal à Glabecq du 29 janvier 1769 icÿ pour 1778 et 1779. Réduit à 6 fl par an libre des … échéant le 19 janvier.

III – Jeanne PIGEOLET

Fille de Josse Pigeolet et Marie Barbe Herman. Baptisée à Tubize le 18 avril 1701, y décédée le 20 janvier 1776. Elle épouse à Bruxelles (1) le 9 janvier 1726 (acte inscrit dans le registre à Tubize, témoins Nicolas Verbeyst et Gilles Maerseins) Robert VERBEYST (Verbais), décédé à Tubize le 27 septembre 1772. Dont, baptisés à Tubize :

  1. Nicolas, le 3 octobre 1726 (ss Nicolas Verbeyst et Marie Barbe Herman), (2).
  2. Anne Marie, le 13 janvier 1728
  3. Ferdinand Joseph le 16 septembre 1729 (baptisé à la maison en raison du danger, baptisé sous condition, ss André Joseph de Brou et Marie Beatrice Pigeolet)
  4. Anne Marie, le 12 mars 1731 (ss Michel Joseph Hannicq et Marie Van Humbeeck)
  5. Jacques Joseph le 6 janvier 1733 (ss Jacques Joseph Hannicq et Catherine Joseph Ferrier)
  6. Catherine Joseph, le 23 janvier 1735
  7. Jean Baptiste, le 27 novembre 1736 (ss Jean Verbeyst et Jeanne Marie Verbeyst)
  8. Pierre Joseph le 28 décembre 1738 (ss Pierre Huet (3) et Barbe Isabelle Debrou)
  9. Jean Robert, le 31 décembre 1740 (baptisé sous condition, après avoir été baptisé à la maison à cause du danger par Marie Joseph Decarpentrie ; ss Jean Bapstiste Hannicq et Marie Béatrice Huet)
  10. Barbe Isabelle le 7 juin 1743 (ss Nicolas Verbeyst et Barbe Isabelle Debrou), notre ancêtre, épouse de Martin BREDA (voir cette généalogie).
  11. Pierre Joseph Honoré le 30 juin 1746 (ss Pierre Joseph Deman et Pétronille Heymans)

 

Notes :

  1. Le mariage à Bruxelles indique-t-il que les Verbeyst étaient originaires de cette ville ? La présence de plusieurs Verbeyst parmi les parrains et marraines donne à penser que la famille s’était en tout cas établie à Tubize ou dans les environs.
  2. La marraine du premier enfant est la grand mère maternelle, Marie Barbe Herman. Ne peut-on pas penser que Nicolas Verbeyst, le parrain, est le grand père paternel ? On retrouve, par exemple, Marie Béatrice Pigeolet, la grand-tante, comme marraine de Ferdinand, le n° 3…
  3. Son oncle, époux de Marie Michelle Pigeolet, fille de Josse et Marie Barbe Herman.

 

Catégories : Famille Tamigneaux

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *