Article relatif aux ancêtres de Marie Colette HARGOT, épouse de Remi Joseph TAMIGNEAUX. Ils sont les parents de Ferdinand Tamigneaux, notre ancêtre.

Dans la généalogie Tamigneaux / Hargot / Breda

Le patronyme

Selon le « Dictionnaire des noms de famille en Belgique romane », de Jules HERBILLON et Jean GERMAIN, éditions du Crédit Communal, 1996, le patronyme BREDA (avec des variantes) est présent dans toute la Wallonie dès les années 1300, de Stavelot à Mons en passant par Liège. Il est peut-être issu d’un surnom de l’ancien liégeois bredair, signifiant un ‘long couteau’. Mais à Mons, Bredas (1365) est utilisé comme prénom. Il peut aussi représenter un nom d’origine, Breda, ville du sud des Pays-Bas, ou bien une dépendance de Dottignies : cf. Godefroi de Breda en 1246.

On trouve de multiples graphies : BREDAE, BREDAL, BREDAEL, BREDART, BREDAT.

I – Nicolas Breda

Il épouse :

1°, (1) Anne TILLIEU, décédée avant 1663, dont :

  1. Christophe, baptisé à Marcq le 5 avril 1661 (ss Christophe Breda et Marguerite Tillieu), décédé à Hoves le 2 septembre 1716. Il épouse à Hoves le 26 février 1696 Jeanne Marie NACHTERGAEL, dont, au moins, baptisés à Hoves :

1.1. Adrien, le 8 mai 1697 (ss Marie Breda de Marcq)
1.2. Barbe, le 7 mars 1703
1.3. Catherine, le 25 septembre 1706 (ss Catherine Croain de Marcq)

2°, Anne JORIS (2), fille de Nicolas Jooris et Agnès DEGREVE, née à Marcq le 19 février 1634, dont, baptisés à Marcq :

  1. Gertrude, le 19 février 1663 (ss Ernoldus Joris et Gertrudis Geri)
  2. Marie, le 24 janvier 1669 (3)
  3. Michel BREDAL, le 5 juillet 1670 (ss Michel Steenaert et Anne Breda), notre ancêtre, qui suit en II
  4. Chrétien BREDART, le 5 février 1672
  5. Jeanne BREDAEL, le 28 octobre 1673

Notes :

  1. Le mariage a sans doute eu lieu à Marcq, avant 1661 ?
  2. Variantes : JOOR / JOORE / JOORIS / JORICQUE / JOORICKX
  3. Sans doute est-ce elle qui épouse Arnould Depreter le 9 novembre 1702 ?

Crayon JORIS / JOOR / JOORIX / JOORICKX (1)

Nicolas JORIS épouse Agnès DEGREVE ou LEGREVE, dont, au moins, baptisés à Marcq :

      1. Anne, le 19 février 1634 (ss Johan Vassart (2) et Anne Estassart), notre ancêtre, épouse de Nicolas Breda.
      2. Arnold, le 5 mai 1641
      3. Arnold, le 6 mai … (3)
      4. Marie, le 6 décembre 1646
      5. Nicolas, le 23 mai 1649

Notes :

      1. JORIS est le nom flamand de Georges.
      2. Vassart, si je lis bien la finale …
      3. Il faudrait revoir les actes de naissance, ou au moins les tables registres paroissiaux, car l’année que j’ai notée est deux fois 1641, mais le n° des actes est différent : 63 et 86, ce qui veut dire un écart déjà conséquent.

II – Michel Breda

Fils de Nicolas et Anne JORIS, baptisé à Marcq le 5 juillet 1670 et décédé à Petit-Enghien le 3 août 1710 (1). Il épouse à Petit-Enghien le 6 mai 1705 (2) Adrienne STEENSTRAET, veuve d’Adrien Bouvet, née à Bierghes et décédée à Petit-Enghien le 3 novembre 1742 (3). Dont, baptisés à Petit-Enghien :

  1. Guillaume, le 19 juillet 1706 (ss Guillaume Bouvet et Anne Bredae), notre ancêtre, qui suit en III
  2. Jeanne Marie, le 25 octobre 1709 ; elle épouse le 18 mai 1738 Nicolas Hannart, de Rebecq (4).

Notes :

  1. L’acte de décès de Guillaume Breda dit qu’il est fils de Michel Breda « ex Hoves », c’est-à-dire provenant de Hoves. Or, on ne trouve pas trace de son baptême à Hoves. Cependant, en examinant les parrains des Breda nés à Hoves, on trouve qu’ils proviennent de Marcq, ce qui permet de retrouver leur trace. Mais il est fort possible que la famille Breda qui nous intéresse ait opéré un bref passage de Marcq à Hoves, avant d’arriver à Petit-Enghien.
  2. En présente de … de Preter et Françoise …
  3. Adrienne Steenstraet avait épousé en premières noces, à Petit Enghien, le 21 novembre 1702, Adrien BOUVET. On retrouve comme parrain de Guillaume Breda un certain Guillaume Bouvet, la marraine étant Anne Bredae. De même, la marraine de Jeanne Joseph et de Jean Baptiste, enfants de Guillaume, est Jeanne Françoise Bouvet.
  4. Jeanne Marie Breda et Nicolas Hannart sont parrain et marraine de leur neveu Nicolas Joseph baptisé en 1738, fils de Guillaume, voir ci-dessous.

III – Guillaume Breda

Fils de Michel Breda et Adrienne STEENSTRAET, baptisé à Petit-Enghien (1) le 19 juillet 1706 et y décédé le 30 janvier 1788 (2). Il épouse :

1° à Petit-Enghien le 9 octobre 1735 (témoins Nicolas de prêtre et Jean delcroix) (3) Marie Catherine NEUKERMANS, fille de Jean-François Neukermans et Marie Jenne LOSAN (4), née à Petit-Enghien le 2 avril 1717, y décédée le 11 mars 1750, dont, tous baptisés à Petit-Enghien :

  1. Guillaume Joseph, né le 11 septembre 1736, baptisé le 12 (ss Guiliaume Joseph Depreter fils de Pierre et Pétronille Neukermans fille de Jacques, tous deux de cette paroisse).
  2. Nicolas Joseph, né et baptisé le 30 août 1738 (ss Nicolas Hannart de Rebecq, à présent de cette paroisse, et Jeanne Marie Breda, tante à l’enfant, de cette paroisse, lesquels ont déclaré ne savoir écrire).
  3. Joseph, né le 19 janvier 1741, baptisé le 20 (ss Nicolas Michel et Marie-Jeanne Lozan, grand-mère maternelle à l’enfant, de cette paroisse ; le parrain a signé, la marraine a déclaré ne sçavoir écrire, le père absent).
  4. Martin Joseph, baptisé le 30 janvier 1744 (ss Martin de Corte, de cette paroisse, et Marie Jeanne Lozan de Bassily), notre ancêtre, qui suit en IV.
  5. Jeanne Joseph, née et baptisée le 29 janvier 1747 (ss Jean François Tassignon et Jeanne Françoise Bouvet)
  6. Jean Baptiste, né le 6 février 1750 (ss Nicolas Hannart de Rebecq et Jeanne Françoise Bouvet). (5)

2° à Petit-Enghien, le 19 mai 1750 (témoins Jean de rijke et Joseph ost), Pétronille CORNET, fille de Pierre (d’Herfelingen) et Catherine MICHIELS (de Lembeek), jeune fille âgée de 23 ans, née à Herfelingen (vers 1717) et décédée à Petit-Enghien le 17 mai 1778, âgée de 59 ans. Dont, baptisés à Petit-Enghien :

  1. Marie Jacqueline (6), le 1 avril 1754 (ss Nicolas Hannart de Rebecq et Marie Anne Dubois de cette paroisse)
  2. Jean-François, le 20 juillet 1756 (ss Jean Neve et Anne Marie Houmelrijck)
  3. Marie Joseph, le 11 janvier 1759 (ss Joseph Bredat et Catherine Joseph Hannart)

Notes :

  1. Lettelingen en flamand.
  2. Ou le 3 octobre 1787 ?
  3. Guillaume , le père, ne signe pas, mais bien la maman, Marie Catherine, ainsi que les deux témoins.
  4. Variantes : Loison, Losson, Louson, Lozan.
  5. Décès à Petit-Enghien le 1 juillet 1793 de Marie Françoise Deprêtre, 62 ans, fille de Pierre et Catherine Errant de Grand Enghien (ex magni …), épouse de Jean-Baptiste Bredat.
  6. Maria Jacoba, selon l’acte en latin.

IV – Martin Breda

Martin Joseph, fils de Guillaume et Marie Catherine NEUKERMANS, baptisé à Petit-Enghien le 30 janvier 1744, et décédé, à Nivelles le 13 juillet 1806 (1). « Faiseur d’huile » (2), « batteur d’huile », ouvrier, journalier, demeurant Faubourg de Bruxelles (3).

On constate que Martin a beaucoup bougé : parti de Petit-Enghien, il se marie à Tubize où naissent les deux premiers enfants ; les trois suivants sont baptisés à Braine-le-Comte ; les trois suivants à Ronquières ; enfin, il s’installe à Nivelles.

Il épouse à Tubize le 19 janvier 1768 Barbe Isabelle VERBIJS ou VERBAIS (4), fille de Robert et Jeanne PIGEOLET, née à Tubize le 7 juin 1743, décédée à Nivelles le 9 juillet 1818, âgée de 76 ans (l’acte de décès la déclare indigente). Dont :

  1. Adrien, baptisé sans doute à Tubize vers 1769.
  2. Jean Baptiste, baptisé à Tubize le 15 décembre 1770.
  3. André Joseph dit Adrien, baptisé à Braine-le-Comte le 22 août 1773 (ss Jean Baptiste et Catherine Joseph Breda, tous deux de Petit-Enghien, le père absent). Cabaretier, demeurant à Nivelles rue de l’Evêché (5). Marchand de lin (cf. acte de naissance de son fils Charles en 1807). Il épouse à Nivelles le 16 brumaire an 6 (lundi 6 novembre 1797) Marie Marguerite TOURBE / TOURPE, née à Glabais le 7 octobre 1767, fille de Jacques et de Marie-Joseph Lebrun, de Glabais. Dont, nés à Nivelles :

3.1. Adrien Joseph, le 29 brumaire an 6 (19 novembre 1797), décédé à Nivelles le 30 mars 1801 âgé de 3 ans.
3.2. Emelie (Amélie), le 8 ventose an 8 (27 février 1800), déclaration assistée par Emelie (sans doute Amélie, sa tante) Breda, ménagère, 21 ans. Elle épouse à Nivelles le 7 juillet 1825 Gaspar PETIT, de Nivelles, fils de Henri et Isabelle Pieters. Dont : Henri, né à Nivelles, qui épouse à Nivelles le 28 décembre 1895 Joséphine Ghislaine Depriez, fille de Jean et Marie Françoise Rossignol.
3.3. Joseph, le 25 brumaire an 11 (16 novembre 1802), déclaration assistée par Anne Catherine Breda, 22 ans, fileuse.
3.4. Adrien Joseph, né à Nivelles le 24 janvier 1805, décédé à Nivelles le 17 mai 1805, âgé de 4 mois.
3.5. Charles Ghislain, né à Nivelles le 3 septembre 1807, décédé à Nivelles le 16 mars 1827, âgé de 19 ans, menuisier, faubourg de Namur.

  1. Marie Thérèse, née et baptisée à Braine le Comte le 12 décembre 1775 (ss Jean François Maiforte et Marie Thérèse Lekime, tous deux de Braine le Comte). Décédée le 14 décembre 1775, âgée de deux jours.
  2. Marie Thérèse (6), née et baptisée le 20 décembre 1776 (ss Jean Philippe Jauniau et Marie Thérèse Lequime, tous deux de cette paroisse), décédée à Nivelles le 30 janvier 1837, épouse de jean HARGOT, notre ancêtre, qui suit en V.
  3. Amélie Joseph, baptisée à Ronquières le 27 août 1779, décédée à Nivelles le 23 février 1801, couturière.
  4. Nicolas, baptisé à Ronquières le 24 janvier 1782, décédé à Ronquières le 9 février 1782.
  5. Anne Catherine, baptisée à Ronquières le 21 janvier 1783, décédée à Petit-Roeulx-lez-Nivelles le 26 juillet 1831. Fileuse (note : cf. Déclaration à la naissance de Joseph, fils d’Adrien, le 25 brumaire an 11, mardi 16 novembre 1802, elle a 22 ans). Elle épouse 1°/ à Nivelles le 24 pluviose an XIII (13 février 1805) Nicolas Joseph HARGOT, fils d’Emmanuel et Marie Joseph Piron, cousin de notre ancêtre Jean Hargot, né à Nivelles en 1779, décédé à Petit Roeulx-lez-Nivelles le 12 novembre 1808 ; 2°/ Jean Joseph ZEBIER, journalier, « fille de Martin Joseph et de feue Isabelle Verbas ».
    Du premier mariage :

    8.1. Adrien Joseph Hargot, né à Petit-Roeulx lez Nivelles le 28 mars 1808.

    Du second :

    8.2. Nicolas Joseph Zebier, né à Petit-Roeulx le 31 mars 1814, décédé à Petit-Roeulx-lez-Nivelles le 15 avril 1825.

  1. Gertrude Joseph, qui épouse à Nivelles le 2 février 1820 Pierre Joseph PLAES, d’Ittre, fils de Marie Gertrude Plaes.

Notes :

  1. Le recensement de Nivelles fait en 1796 renseigne à l’article 3914 : Martin Breda, 60 ans, ouvrier, habitant Faubourg de Namur, inscrit à Nivelles en 1785, et donne dans la composition de sa famille : Isabelle Verbai, 50 ans, journalière ; Thérèse Breda, 19 ans ; Amélie Breda, 16 ans ; Catherine Breda, 14 ans. Les garçons ne sont pas nommés. Sans doute sont-ils déjà ailleurs, au travail … En 1802, il habite Saint Roch (déclaration de la naissance de Joseph, fils d’Adrien).
  2. Cf. baptême de Marie Thérèse née en 1776, acte de mariage de Anne Catherine avec Nicolas Joseph Hargot ; « fabriquant d’huile » lors de la déclaration de son petit-fils Adrien, fils d’André Bréda le 29 brumaire an 6 ; « batteur d’huile » à la déclaration de naissance de son petit fils Joseph le 25 brumaire an 11.
  3. Il a sans doute pratiqué plusieurs petits métiers, selon l’acte de mariage et les actes de naissance de ses enfants, mais la plupart du temps, il est dit « faiseur d’huile ».
  4. Ou encore Verbeijst, Verbays, Verbas, etc.
  5. Le nom de la mère est graphié « gervoise » ou « gervaise » au lieu de Verbays.
  6. La Table du Registre des baptêmes dit Marie Catherine pour Marie Thérèse, baptisée le 20 décembre 1776.

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *