Jean-François Meurs reprend la ferme de Ronquières

Jean-François Meurs reprend la ferme de Ronquières Deux documents découverts par M. Jean Letroye dans les archives du notaire Laisné de Nivelles nous apportent deux informations importantes concernant Jean-François Meurs (1758-1845) et sa première épouse Marie-Joseph Pierart (1755-1793). En premier lieu, il subsistait une petite hésitation en ce qui concerne Lire la suite…

Par alisce, il y a

Un M… qui braconne à Ronquières

Un braconnage qui a mal tourné, mais qui est à l’origine d’une histoire d’amour… Le cousin Pierre Piette racontait que sa grand mère, Aurélie Meurs, en lisant un article de la Sennette s’était exclamée, indignée : « Un M… qui braconne à Ronquières, tout le monde sait bien que ça Lire la suite…

Par alisce, il y a

Bourgmestres de Ronquières

Bourgmestres de Ronquières Né à Naast le 11 avril 1758, Jean-François Meurs a épousé en premières noces une fille de Ronquières, Marie Joseph Piérart. Si les deux premiers enfants du couple sont nés à Naast, les 17 autres sont nés à Ronquières où la famille s’est établie. Un frère de Lire la suite…

Par alisce, il y a

Vincent Meurs

Vincent Meurs (IVe génération) Vincent Joseph Philibert Meurs, 13ème enfant de Jean-François Meurs, et 5ème enfant de Jeanne-Rosalie GREER, sa seconde épouse. Il est né à Ronquières le 21 janvier 1800, à la veille d’un siècle nouveau, mais peut-être n’en avait-on pas conscience avec la même force que nous avons Lire la suite…

Par alisce, il y a

La chapelle du Dî

Jean-Baptiste Meurs et la « Chapelle du Dî » Le n° 33 des Cahiers du Grand Manage, premier trimestre 2004, vient de publier un article concernant la « Chapelle du Dî » à Bellecourt, écrit par Christian Venderstoken. L’auteur de l’article émet l’hypothèse que le bâtiment actuel aurait été reconstruit Lire la suite…

Par alisce, il y a

Les origines possibles de la famille Meurs

La signification du patronyme Alphonse Gilbert (1854-1939), arrière-petit-fils de Jean-François MEURS (1758-1845), est l’auteur de plusieurs carnets de notes généalogiques répandus dans plusieurs branches de la famille. Il y reconstitue de mémoire (et avec quelques erreurs) les liens familiaux entre les diverses branches des 19 enfants dudit Jean-François Meurs. Il Lire la suite…

Par alisce, il y a

Le fils prodigue

Joseph Meurs, fils de Jean-Baptiste Une fameuse gifle pour le fils prodigue C’est l’histoire d’un enfant qui avait la bougeotte et qui est allé au Tonkin. Tribulations d’une famille de fermiers entre 19ème et 20ème siècles. Cet article est réédité dans le numéro 71 du Piret Magazine, où vous pourrez Lire la suite…

Par alisce, il y a

A l’ombre d’un vieux manoir

« A l’ombre d’un vieux manoir » L’administration communale d’Ecaussinnes réédite le roman de notre cousin Georges DEJEAN, « A l’ombre d’un vieux manoir ». Edité en 1930 aux Editions de Belgique, il était agrémenté de quelques dessins de Paul COLLET, artiste nivellois bien connu. Le roman est ce qu’on Lire la suite…

Par alisce, il y a