Site Piret-Meurs
  Lundi 16 juillet 2018 - 12:24
Famille Piret-Meurs

  Accueil  |   Piret-Magazine  |   Administration  |   Livre d'or  |   Liens  
Menu général

Puce Histoires
Puce Généalogie
Puce Evénements
Puce PiretMagazine
------------------
Puce Galerie Privée
Puce Galerie Photo
Puce Contacts
Puce FAQ
------------------
Puce [Ancien Blog]

Multi-recherche

Index des articles > Piret-Magazine n°89 > Hommage à Odile Tamigniau

Hommage à Odile Tamigniau
Version pour impression !

Hommage à Odile Tamigniau

Odile Tamigniau nous a quittés ce 7 décembre 2011 à l’âge de 90 ans. Elle était née à Neufville le 26 avril 1921, fille de Joseph TAMIGNIAU et de Laure TAMIGNEAUX. Les funérailles ont eu lieu à la chapelle de la Maison Marie Immaculée à Neufville, avant l’inhumation au cimetière d’Horrues, auprès de son mari Gérard FRANCOIS.

La célébration très sereine et priante a été aussi très chantante, grâce à une nièce d’Odile. Joseph Marie Tamigniau, qui présidait, a retracé sobrement, mais avec beaucoup d’émotion, les grandes étapes de la vie rude d’Odile ; une vie qui donne tout son poids aux magnificats qu’elle a prononcés, aux joies simples d’une vie donnée entièrement et généreusement.

Il a évoqué les déménagements successifs, de Neufville à la Petite Cense de Nivelles, puis de Nivelles à Boussu, quand elle avait douze ans, lorsqu’elle a tenu le ménage de ses deux frères aînés pendant plusieurs mois. Puis, les vicissitudes de la guerre : Gérard, son fiancé, prisonnier en Allemagne pendant cinq ans ; la vie au service des autres plus pauvres autour de soi avant et pendant la guerre – avec l’anecdote du beurre ajouté au lait pour les enfants sous-alimentés - ; la résistance et une première perquisition qui débouche sur l’emprisonnement du papa et son exécution ; la seconde perquisition, avec ses brutalités, et l’arrestation de ses deux frères...

Elle a élevé une famille de 7 enfants à la force de ses bras et au prix de sacrifices. Elle était devenue une grand-mère attentive et chaleureuse de 19 petits enfants, et arrière-grand-mère de 19 arrière-petits-enfants... en attendant le 20e  annoncé pour bientôt.

Sa fille Laure a tracé avec vivacité et sur un ton familier l’éloge d’une maman débrouillarde, attentive, mordant sur sa chique, avec parfois des yeux qui ont des “fuites”... et un des arrières petits enfants a lu le portrait faussement naïf d’une grand-mère : celles qui ont la chose la plus précieuse pour un enfant : du temps !

Dans le Piret-Magazine n° 8, nous avions recueilli le récit de son déménagement de la Petite Cense au Beau Château. Nous vous invitons à relire cette belle page...

Jean-François

Pas de commentaires
Poster un commentaire
Nombre d'internautes
ayant visités le site :
Thème Hurilam1.1
 
Vous apprécieriez mieux ce site si votre écran est en résolution minimum de 1024x768
Thème Hurilam1.1
Page générée en 0.072 secondes avec 16 requetes